Les interventions de rajeunissement du visage donnent d’excellents résultats et ont une incidence psychologique très importante. Le rajeunissement se poursuit en profondeur et donne un « mieux être » sans aucun doute dû au fait que l’on se sent enfin, bien dans sa peau.

Les combinaisons entre les différents types de lifting (lifting cervico-facial, lifting temporal, lifting frontal, lifting malaire…ect) et les traitements améliorant la qualité de la peau, tel que le laser sont très nombreuses. Chaque cas justifiera une étude personnalisée et une thérapeutique adaptée.

En pratique

  • Hospitalisation selon les indications du chirurgien.

Afin que les soins post-opératoires soient prodigués en clinique, l’hospitalisation en Tunisie est de 3 nuitées ou plus. En France, l’intervention sera réalisée en ambulatoire ou avec une hospitalisation d’une nuitée.

  • Pansement pendant la première nuit
  • Shampoing le surlendemain
  • Gène pendant la première nuit notamment dans la région des oreilles
  • Sensation de tiraillement, surtout autour du cou, pendant quelques jours
  • La véritable douleur après un lifting du visage témoigne, en général, d’un petit hématome
  • Le gonflement, conséquence normale de tout acte chirurgical, est à son maximum vers le cinquième jour, puis disparaît progressivement en quelques semaines.
  • Les hématomes, les bleus, les ecchymoses, sont des dépôts de petites quantités de sang dans les zones opérées. Ils dépendent de l’importance du geste opératoire effectué, mais également du type de peau et de sa finesse. Par exemple, il est bien rare que les paupières soient épargnées.

Exceptionnellement, un hématome devra être évacué par le chirurgien dans les heures qui suivent l’intervention.

  • Les sensations « bizarres » sont multiples et variées après un lifting du visage. Elles peuvent durer de plusieurs semaines à plusieurs mois.
    Après un lifting cervico-facial, au cou, là où les muscles ont été retendus, il est normal d’éprouver une certaine raideur pendant un à deux mois.
abdominoplastie tunisie, liposuccion tunisie, chirurgie homme tunisie, opération tunisie, chirurgie pas cher, lifting tunisie, rhinoplastie tunisie, lifting mammaire tunisie, augmentation mammaire tunisie, chirurgie mammaire tunisie, lipofilling tunisie, esthétique tunisie

L’importance des photos préopératoires

Elles révèlent tous les détails du visage et révèlent que tous les visages sont asymétriques. Nous les examinons attentivement avant l’intervention afin d’appliquer, à chaque cas, la technique la mieux adaptée. Il n’y a pas deux visages semblables. Chacun requiert une opération spécifique. Aucune opération n’est « standard ». Il ne s’agit pas de prêt-à-porter mais de sur mesure.

Avant l’intervention

Il est impératif d’arrêter le tabac au moins deux mois avant l’intervention. Il est bien sûr, souhaitable que la peau soit en bon état. Pour cela, les conseils d’une esthéticienne spécialisée peuvent être utiles. De même, les soins prodigués par une professionnelle seront très bénéfiques dans les suites opératoires.

Les cheveux devront être lavés juste avant de venir avec votre shampoing habituel ou du dermacide. Aucune zone ne sera rasée, ni avant, ni pendant l’opération. Un traitement homéopathique est prescrit, destiné à limiter au maximum l’œdème et les ecchymoses. Une partie de ce traitement a pour but d’accompagner le patient pendant les quelques jours post-opératoires où il n’est pas évident de se reconnaître tout à fait…

L’anesthésie

Le lifting du visage peut être réalisé soit avec une sédation profonde donnant un sommeil total et une anesthésie locale, soit sous anesthésie générale. Celles-ci sont actuellement très légères.

Dans les deux cas, l’intervention se pratique en présence d’un médecin anesthésiste hautement qualifié. Quelle que soit l’anesthésie, vous ne souffrirez pas.

L’intervention

Chaque visage étant différent, aucune intervention n’est semblable à une autre. Cependant, les grands principes sont les suivants : les incisions sont les plus discrètes possibles et son pratiquement invisibles un à deux mois après l’intervention. L’incision commence sous la patte des cheveux, puis chemine devant, puis dans l’oreille. Elle parcourt le sillon situé derrière l’oreille (sillon rétro auriculaire) pour se terminer dans la nuque.

Les incisions endoscopiques sont parfaitement cachées et ne posent pratiquement jamais de problèmes. L’endoscopique est utilisée dans pratiquement tous les cas de lifting ayant une composante frontale, ou temporale. Les plans qui sont remis en place sont toujours les plans profonds, musculaires, parfois, les reliefs graisseux qui charpentent un visage.

La peau est entraînée par ce rajeunissement en profondeur. C’est une garantie de naturel et de stabilité du résultat. Le visage sera « reposé ». La peau elle même est redrapée sans être tendue, ainsi, il y a moins de risque d’hématome et moins de problèmes de cicatrisation. Dans certains cas, une liposuccion cervicale ou jugale sera réalisée pour dégraisser un cou ou les joues, particulièrement empâté.

La durée de l’opération

Elle dépend bien sûr, de la nature de l’intervention à réaliser. A titre d’exemple, un lifting cervico-facial dure de deux heures à trois heures. La correction des paupières, environ une heure et demie.

Les incidents et complications

Il y en a systématiquement dans tous types de chirurgie. Ceux qui surviennent en chirurgie esthétique sont de caractère modéré. Le plus fréquent, après un lifting du visage, est la survenue d’un hématome. Dans 0,5% des cas seulement, il doit être évacué par le chirurgien. Les nécroses sont rares et sont favorisées par le tabac tandis que les asymétries du sourire, dues à un traumatisme nerveux, sont habituellement résolues en quelques semaines.

L’hospitalisation

L’entrée a lieu soit le matin, vers 7h30, à jeun, soit le plus souvent la veille.

En cas d’arrivée le matin, un tranquillisant léger vous sera prescrit à votre arrivée à la clinique.

A votre retour, il vous sera toujours possible de nous joindre si quelque chose vous semblait anormal.

Les suites opératoires

Un pansement ressemblant à un turban est appliqué pendant la première nuit qui suit l’opération, sur les joues et le cou.

Les deux premiers jours, il est déconseillé de beaucoup parler et il faut éviter de tourner la tête et de fléchir le cou vers le bas. Mieux vaut garder la tête haute et « snober » son entourage.

Pour lire, posez le livre sur une chaise, située en face de vous et mettez vos coudes sur vos genoux. Il vaut mieux ne pas lire en tenant le livre dans les mains ou en le posant sur une table, pendant trois jours environ. En effet, votre menton doit rester en l’air, afin d’ouvrir l’angle cervico-mentonnier, gage d’une bonne cicatrisation.

Pour regarder la télévision, garder les coudes sur les genoux ou maintenez la tête appuyée contre le mur ou un dossier (ceci n’est nécessaire que les trois premiers jours).

Pour les paupières, un pansement est apposé pendant quelques heures, afin de minimiser le gonflement et les ecchymoses éventuelles. Par la suite, ce pansement sera remplacé par des compresses glacées.

L’ablation des points

Elle se fait le huitième et le dixième jour, rapidement. La plupart des fils utilisés actuellement étant résorbables, il n’y a, en fait, presque plus rien à retirer.

La durée du résultat

La chirurgie esthétique du visage, du cou et des paupières rajeunit et ralentit le processus du vieillissement, sans bien sûr pouvoir l’arrêter.

La peau retendue n’est cependant pas changée. Ses altérations (ridules, craquelures) vont persister et le lifting du visage n’est, en aucun cas un « repassage ». Il correspond plutôt à la remise à vos mesures d’un vêtement devenu trop large.

S’il n’y a jamais de récidive brutale, le vieillissement reprendra néanmoins son cours normal.

Les patients paraissent considérablement rajeunis après un lifting du visage et ceci va durer très longtemps.

Imaginez, par exemple, un patient ayant fait un lifting et son frère jumeau pas, il aura toujours l’air plus jeune que son jumeau, même dans quinze ou vingt ans.

Un lifting du visage est, en général suffisant, mais il peut aussi ne pas être isolé et être alors l’un des éléments d’un traitement anti-vieillissement qui pourrait comporter un rajeunissement du nez ou de la silhouette.

Chaque âge a ses problèmes. Il arrive quelquefois que, pour une raison ou pour une autre, (ménopause, soucis, deuil), certaines personnes vieillissent plus vite à certains moments de leur vie. Celles-ci pourraient alors souhaiter un autre lifting, dix ans après le premier, ou une autre variété de lifting, complémentaire du premier.